Télé-relève des compteurs d’eau : pose de répéteurs sur des mats d’éclairage public

Dans le cadre du déploiement de solutions de télé-relevé des compteurs d’eau sur l’ensemble du territoire de la Métropole de Lyon à l’horizon 2019, des répéteurs doivent être installés sur des poteaux d’éclairage public. Le SIGERLy gérant l’éclairage public de 45 communes,  6 500 points lumineux sont concernés sur son territoire.

Le télé-relevé des compteurs d’eau est un système fondé sur la lecture et la transmission automatique des index de consommation vers un système informatique centralisé. Chaque compteur est équipé d’un enregistreur, qui analyse en permanence les index et les transmet par ondes radio à une passerelle chargée de relayer ces informations vers un centre de traitement. Le répéteur reçoit et retransmet les informations reçues de plusieurs compteurs d’eau, servant de relais entre les compteurs et une passerelle.  Pour une bonne transmission des ondes radio, il doit être posé sur des candélabres d’éclairage public dans la plupart des cas.

Cette solution permettra à l’usager d’avoir une facture d’eau calculée sur la base du réel consommé et non plus estimé et d’être alerté en cas de fuite.

A noter, les ondes radio diffusées sont de très faible puissance, de très faible durée et totalement inoffensives.

Cela a nécessité l’établissement d’une convention, adoptée au comité du 13 juin 2018, entre l’opérateur Birdz et le SIGERLy qui l’autorise à effectuer l’installation, la dépose et la maintenance de ces répéteurs. Considérant également le principe de non gratuité de l’occupation du domaine public, le délégataire sera assujetti au paiement d’une redevance d’occupation qui s’élève à 10 € du point lumineux par an, soit 65 000 euros par an à verser au syndicat.