Groupements d’achat : plus de 7% d’augmentation des tarifs gaz et électricité

L’augmentation des coûts d’approvisionnement du gaz et de l’électricité pour les fournisseurs a par ricochet des répercussions sur les nouveaux marchés des groupements d’achat.

| Concernant le gaz

En effet, entre le précédent marché et celui qui a débuté au 1er août 2018, le prix du gaz a augmenté de 7,4% en moyenne. Cette augmentation provient en partie de la hausse des cours des marchés de gros du gaz 2018 et de la hausse régulière du prix du carbone, décidée par l’Etat, qui concerne toutes les énergies fossiles (carburants, gaz et fioul).

72 collectivités adhèrent au groupement d’achat gaz. Cela représente plus de 105 GWh de gaz naturel par an  réparti sur près de 800 points de livraison.

| Concernant l’électricité

Le nouveau marché d’achat d’électricité qui a commencé au 1er janvier 2019 connait aussi une augmentation moyenne de plus de 7,3% (hors éclairage public) par rapport au marché précédent. Pour l’éclairage public, la facture augmentera de plus de 11,9%.

92 collectivités adhèrent au groupement d’achat électricité. Cela représente plus de 110 GWh d’électricité par an, répartis sur près de 2 800 points de livraison.

C’est la conséquence de la hausse des cours des marchés de gros de l’électricité en 2018 et du prix de la capacité * pour 2019.

 


*Le mécanisme de capacité a fait son apparition sur les factures au 1er janvier 2017.

Pour rappel, les fournisseurs d’électricité ont désormais l’obligation de s’approvisionner chaque année en garanties de capacité (dont ils refacturent le coût d’acquisition à leur clients). Le prix de référence des garanties de capacité est déterminé chaque année par un mécanisme d’enchères. Pour 2017 et 2018, ce coût a été relativement stable, autour de 9-10 €/kW. Toutefois, les prix de 2019 ont connus une très nette hausse, puisque la moyenne des enchères porte le coût de la capacité à plus de 17 €/kW pour l’année à venir.