Chaponost : lumières sur l’Aqueduc du Gier

Essais de mise en lumière de l’aqueduc – février 2019

L’aqueduc du Gier, construit il y a 2000 ans, alimentait en eau la ville antique de « Lugdunum ». Depuis son point de départ au Mont Pilat où il captait l’eau du Gier, il parcourait près de 86 km avec une alternance de sections enterrées et de section aériennes.

Aujourd’hui, la plus grande partie de ces vestiges gallo-romains est encore apparente, notamment sur la commune de Chaponost au lieu dit Le Plat de l’Air, où une enfilade de 72 arches, visibles dans toute son élévation, s’étend sur 550 m.

La commune a souhaité mettre en lumière cet édifice majestueux sur toute sa longueur, avec, sur une partie (90 mètres), un liseré bleu pour rappeler le passage de l’eau. Les projecteurs seront installés sur les mats d’éclairage public du parking.

Ayant délégué la compétence éclairage public au SIGERLy en 2018, c’est au syndicat d’être maitre d’ouvrage pour ces travaux qui débuteront mi avrilLa mise en lumière est prévue à l’occasion de la fête de l’aqueduc en juin prochain

Côté ambiance, le projet a pour vocation de sublimer simplement le monument par des spots encastrés au pied de chaque arche et côté consommation, l’utilisation de leds à 100%, de la tombée de la nuit jusqu’à minuit, devrait coûter à la commune, environ 600 euros par an.

A noter, les travaux de rénovation de l’ouvrage se poursuivent en parallèle avec une partie de financement obtenue grâce au loto du patrimoine.