Dans les coulisses du SIGERLy

Interview de Maxime – chargé de missions achat d’énergies et concessions au sein du service gestion du patrimoine

Tous les mois, nous interrogeons une personne du SIGERly sur son métier. Découvrez le métier de Maxime chargé de missions achat d’énergies et concessions au sein du service gestion du patrimoine

Quel est ton poste au SIGERLy ?

Je suis chargé de missions achat d’énergies et concessions au sein du service gestion du patrimoine.

Pour résumer, le service traite des thématiques suivantes :

Métier de l'énergie

  • Suivi du patrimoine des réseaux de distribution d’électricité et de gaz 
  • Maîtrise d’ouvrage et suivi des installations de production d’énergies (panneaux photovoltaïques et réseaux de chaleur)
  • Gestion des groupements d’achat d’énergies pour les membres du SIGERLy
  • Gestion des taxes locales sur l’énergie

Au sein de ce service je travaille notamment sur deux grandes thématiques : l’achat d’énergies et les concessions. L’achat d’énergie consiste à passer des marchés de 

fournitures d’énergie groupés pour les membres du SIGERLy (plus de 70 membres à la fois en électricité et en gaz). Je m’occupe par exemple de la rédaction des marchés, de leur gestion et des relations avec les membres au quotidien.

Pour la partie concession, le SIGERLy étant propriétaire des réseaux publics de distribution d’électricité et de gaz, mon rôle est de contrôler et de vérifier le bon accomplissement des missions de service public des concessionnaires (ENEDIS et GRDF), ainsi que de participer à la négociation des contrats de concession.

Que trouves-tu intéressant dans ton poste ?

Réseaux de gazLe poste est très varié, les tâches ne sont pas répétitives. Je suis au SIGERLy depuis un peu plus d’un an et j’ai eu l’opportunité de travailler sur des thématiques très différentes et des projets intéressants. Ensuite, le fait que ce travail soit au service de l’intérêt général, c’est l’une des principales raison qui m’a conduit à rejoindre le SIGERLy.

Sur la partie achats d’énergies, je trouve très intéressant de chercher à maîtriser le budget « fatal » des collectivités pour leur permettre de faire des économies qui pourront être attribuées dans des projets plus vertueux.

Pour la partie concession, c’est enrichissant de participer au maintien de la qualité du service public sur le territoire (un peu moins d’1 million d’habitants desservis).

Le dernier aspect est la transition énergétique ! Quand on parle d’électricité et de gaz, on parle forcément aussi des enjeux énergétiques. C’est notre rôle d’aborder ces questions et d’inciter les concessionnaires à prendre en compte ces enjeux essentiels en 2020.

Sur quel projet travailles-tu en ce moment ?

Je travaille notamment sur 2 projets qui font échos à la description de mon poste :

Le 1er concerne la partie d’achat d’énergie avec le lancement d’un nouveau marché groupé d’achat de gaz. Nous sommes en train de définir une nouvelle stratégie pour limiter le risque d’un prix trop élevé pour les membres. Cette stratégie devrait permettre d’obtenir des tarifs de fourniture de gaz mieux maitrisés dans le temps. Un autre gros aspect de ce projet, est l’intégration de Biométhane (gaz 100% d’origine renouvelable, qui émet très peu de gaz à effet de serre) dans le marché. Un lot spécifique va permettre aux membres du SIGERLy d’acheter du Biométhane pour l’alimentation de leurs bâtiments.

C’est une nouveauté pour le SIGERLy et une pratique peu répandue chez les acheteurs publics !

Le 2eme concerne la partie concession avec la négociation du prochain contrat de concession du SIGERLy avec GRDF. Nous avons dû actualiser un contrat qui datait de 1994, il y’avait donc des points essentiels à revoir comme par exemple :

Réseaux gaz

  • la mise en place d’une co-construction, avec GRDF, des investissements à effectuer sur le territoire ;
  • l’intégration d’engagements sur la transition énergétique, indispensable en 2020 ;
  • l’amélioration de la transparence de la concession et du suivi du concessionnaire ;
  • Et bien sûr, le maintien de la sécurité du réseau, ce qui est très important lorsqu’on parle de gaz.

Pourquoi recommanderais-tu le SIGERLy ?

C’est une structure à taille humaine, c’est appréciable pour prendre les décisions et ça permet de faciliter les échanges avec la direction et les élus. Il y’a une bonne proximité à la fois en interne, mais aussi avec les communes. 

De manière générale, et c’est l’essence même des syndicats d’énergie, le SIGERLy est une boîte à outils pour ses membres : que ce soit pour la gestion patrimoniale des réseaux, le conseil en énergies partagé, les groupements d’achats ou encore la gestion éclairage public, etc. C’est une collectivité qui a pour but d’apporter ses services aux autres collectivités.

3 mots pour décrire le SIGERLy 
Energies, réseaux, proximité