Depuis le 1er janvier 2017, l’USéRAA – Union des Syndicats d’Energies de Rhône-Alpes Auvergne – adopte l’acronyme TEARA.

Retour sur les missions de l’association et son évolution depuis sa création.

2012 : une union aux objectifs clairement affichés

L’USéRA – Union des Syndicats d’Energies de Rhône-Alpes – est créée sous forme d’entente.

Elle réunit alors neuf syndicats d’énergies.

Ses objectifs consistent dès sa fondation à renforcer la visibilité des syndicats d’énergie en région et à défendre leurs intérêts, par une action conjointe, destinée à :

  • contrôler les concessionnaires des réseaux de distribution publique de gaz, d’électricité et de chaleur,
  • contrôler les études et les expérimentations liées à la maîtrise de l’énergie et aux énergies renouvelables,
  • favoriser la transition numérique,
  • faciliter les échanges d’expériences entre ses membres et les autres acteurs,
  • et engager des projets communs, notamment par la constitution de groupements d’achat d’énergies.

L’entente bénéficie d’une présidence tournante. Les présidents des autres syndicats en composent la vice-présidence.

Le président de l’USéRA – Pierre Abadie – et les vice présidents en 2015.

Téléchargez le dossier de presse annonçant la création de l’USéRA

2016 : l’USéRA élargit son territoire

Dans le cadre de la réforme territoriale, l’USéRA devient USéRAA – Union des Syndicats d’Energies de Rhône-Alpes Auvergne.

L’entente compte alors treize membres, dont les neufs syndicats d’énergies de Rhône-Alpes et les quatre syndicats d’énergies d’Auvergne.

Officialisation de l’USéRAA – téléchargez le discours de Paul Vidal, conseiller régional

2017 : l’USéRAA communique sous l’acronyme TEARA

En janvier 2017, l’USéRAA adopte une forme associative pour davantage de souplesse financière.

Elle communique officiellement sous l’acronyme TEARA – pour Territoire d’Energie Auvergne Rhône-Alpes.

Cette démarche est initiée dans le cadre de la création de la marque collective « Territoire d’Energie » pilotée par la FNCCR – fédération nationale des collectivités concédantes et régies.

Les treize syndicats se donnent pour objectif de faire de l’union un véritable relais entre la Région et les collectivités locales.

De par leur représentation politique au niveau national, régional et local, les syndicats d’énergie sont des acteurs capables de faciliter la mise en œuvre des politiques en matière de transition énergétique et de numérique.

Dans ce cadre, certains syndicats font le choix d’adopter la marque collective « Territoire d’Energie » initiée par la FNCCR, en déclinaison de leur propre identité.

Les treize syndicats de TEARA :

  • le SIEA, syndicat intercommunal d’énergie et e-communication de l’Ain,
  • le SDE07, syndicat départemental des énergies de l’Ardèche,
  • le SDE03, syndicat départemental des énergies de l’Allier,
  • le SDE15, syndicat départemental des énergie du Cantal,
  • le TE-SDED, service public des énergies de la Drôme,
  • le SEDI, syndicat des énergies de l’Isère,
  • le SIEL, service public d’énergies, des réseaux et du très haut débit de la Loire,
  • le SDE43, syndicat d’énergie de la Haute-Loire,
  • le SIEG63, syndicat intercommunal d’électricité et de gaz du Puy-de-Dôme,
  • le SYDER, syndicat départemental d’énergies du Rhône,
  • le SDES, syndicat départemental d’énergie de la Savoie,
  • le SYANE, syndicat des énergies et de l’aménagement numérique de la Haute-Savoie,
  • et le SIGERLy.

Chiffres clés :

  • 4 340 collectivités adhérentes,
  • 3 353 chantiers réseaux annuels,
  • 697 200 points d’éclairage public gérés,
  • 7 634 000 habitants concernés,
  • 7 558 bâtiments publics suivis énergétiquement,
  • 184 générateurs solaires photovoltaïques installés,
  • 830 bornes de recharge pour véhicules électriques implantées,
  • 785 millions d’euros d’investissement annuel au service des territoires.

 

Téléchargez le communiqué de presse TEARA 2017

Téléchargez la plaquette de présentation TEARA

Contact Presse USéRAA :
allion@siel42.fr /  Tél . : 04 77 43 89 78