Mobilisation de la FNCCR et des syndicats d’énergies de Rhône-Alpes pour l’avenir du service public de l’électricité

Lundi 6 février 2012, s’est tenue à l’espace culturel « le Toboggan » (Décines), la conférence régionale sur la pérennité, aujourd’hui menacée, du service public d’électricité, événement co-organisé par la FNCCR et les 9 syndicats d’énergies de Rhône-Alpes.

Face à la dégradation continue du service public de distribution d’électricité et à l’impact croissant de l’ouverture du marché à la concurrence, la FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies) a décidé de rendre publiques ses propositions pour une gestion durable des services publics locaux de l’électricité, consignées dans un livre blanc. 

C’est en présence de plus de 200 personnes, venues de tout le territoire rhônalpin et limitrophe, que la FNCCR a présenté son ouvrage, aux côté des 9 présidents des syndicats d’énergies de Rhône-Alpes, ceux de la Saône et Loire et des Hautes-Alpes.

Parmi les points de vigilance relevés lors de cette conférence :

  • Bernard Fournier, président du SIEL 42, a mis l’accent sur le nouveau plan de tension qui, par l’application de nouveaux seuils, conduit à la diminution mécanique du nombre de clients et de départs mal alimentés, sans que cela ne soit lié à une amélioration de la qualité de tension ;
  • Jacques Genest, président SDE 07 et de l’USéRA (entente regroupant les 9 syndicats de Rhône-Alpes) a  abordé les problématiques liées à la continuité de la fourniture et aux investissements ERDF ;
  • Pierre Abadie, Président du SIGERLy, a pour sa part, exposé toutes les requêtes des autorités concédantes sur les conditions de généralisation des compteurs intelligents Linky, notamment les modalités d’accès aux données collectées par les usagers et les autorités organisatrices de la distribution d’électricité ainsi que la propriété des compteurs.