Vers une gestion groupée des illuminations festives

Le SIGERLy propose à ses communes adhérentes à la compétence éclairage public, la prise en charge de leurs illuminations festives avec au choix l’option « éco+ ». Clôture des adhésions au 31 juillet 2014.

Depuis 2011, le SIGERLy gère pour 16 des 34 communes adhérentes à la compétence éclairage public, leurs illuminations de fin d’année.

Intégrée dans la contribution annuelle, cette prestation au choix offre une prise en charge totale des motifs, de leur récupération sur le lieu de stockage au démontage en passant par les branchements et dépannages si nécessaire. Elle ne comprend pas en revanche le choix et l’achat du matériel, laissés à la charge des communes.

Incontournables, ces illuminations subliment nos communes le temps d’un hiver, mais peuvent devenir rapidement un important poste de consommation d’énergie si elles ne sont pas encadrées.

C’est pourquoi le SIGERLy propose une option « éco + » qui consiste à adapter le fonctionnement des animations aux dates et horaires souhaités via par exemple des horloges de programmation indépendantes de l’éclairage public ou l’installation d’un système de télégestion branchée en amont des motifs.

Par exemple, si une commune choisit d’éteindre les illuminations entre 23h et 5h30 sur la période du 3 décembre 2014 au 9 janvier 2015 (sauf les nuits du 8, 25 et 31 décembre), elle économisera 229 heures représentant 541 heures de fonctionnement.

 

A noter, en 2012, 28 MWh ont été économisées grâce à la programmation des illuminations festives.

La convention étant valable pour une mandature, toutes les communes (adhérentes à la compétence éclairage public) intéressées pour une mise en œuvre dès cette fin d’année sont invitées à constituer un dossier et :

  • renvoyer la convention avant le 31 juillet 2014,
  • retourner le descriptif des illuminations à installer avec le choix ou non de l’option « éco+ » avant le 31 août 2014.

Toutes les pièces sont disponibles sur l’extranet : http://extranet.sigerly.fr

 

Cliquez ici pour consulter la fiche de présentation d’Eco