Dernier comité de l’année du SIGERLy

C’est au centre culturel Alpha que le SIGERLy a réuni ses délégués pour son comité. Au programme : une conférence sur LINKY, vote d’une trentaine de délibérations et échanges sur la Métropole de Lyon et l’avenir du syndicat.

En prélude à cette réunion, ERDF est intervenu pour rappeler aux délégués les bénéfices de LINKY, le compteur communicant nouvelle génération, répondre à leurs différentes inquiétudes et présenter son calendrier de déploiement sur le territoire du SIGERLy qui débutera avec Villeurbanne fin 2015.

Au cours de ce comité réunissant les délégués, a été adopté bulletin n°166 de l’Assemblée du 24 septembre 2014, puis ont été présentés le compte-rendu d’activités du Président et les différentes décisions prises par le Président et le Bureau.

Ont été votées les délibérations suivantes :

  • Autorisation d’ouverture de crédits en investissement avant le vote du budget primitif 2015 (budget principal et budgets annexes) ;
  • Révision des contributions 2015 pour la compétence optionnelle Éclairage public (mise à jour de la délibération C-2013-12-11/08), partie achat d’énergie ;
  • Au Tableau des effectifs : suppression de 63 emplois ;
  • Et création de 49 emplois permanents.

A J-20 de la création de la Métropole de Lyon, le Président Pierre Abadie a souhaité échanger avec les délégués sur  l’avenir du syndicat.

« L’outil SIGERLy est reconnu par le Grand Lyon et il n’y a aucune intention de le faire disparaître en 2015 », cite-t-il, bien au contraire.  Dialogues, comités de pilotage et technique entre les deux entités se mettent en place progressivement pour organiser la mutation du SIGERLy en syndicat mixte afin d’accueillir la Métropole et  préserver au  mieux les intérêts des communes.

D’ici juin,  la Métropole devrait représenter 48 communes du territoire du SIGERLy pour les compétences obligatoires «  distribution publique de l’électricité et du gaz », « production et distribution de chaleur » et « maîtrise des énergies ».  Par contre rien ne changerait pour les communes hors métropole et pour les compétences dîtes optionnelles comme la « dissimulation coordonnée des réseaux » et « l’éclairage public ».

« Le premier semestre 2015 s’annonce intensif et décisif pour notre syndicat » confie-t-il, « nos services mettent tout en œuvre pour que la qualité et l’efficacité du SIGERLy perdurent encore de longues années…».