Laurent Wauquiez à la rencontre des présidents des syndicats d’énergies départementaux.

Vendredi 20 septembre à Saint-Julien-Chapteuil en Haute-loire, les 13 présidents des syndicats d’énergies départementaux, réunis au sein de TEARA [Territoire d’énergie Auvergne Rhône-Alpes], ont invité Laurent WAUQUIEZ le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à une matinée d’échange visant au renforcement de leurs collaborations.

Les échanges ont pu porter sur les réseaux de distribution d’énergies et leur capacité à accueillir les nouvelles productions locales, le développement de l’hydrogène issu d’énergies renouvelables, la mobilité électrique et les actions de maîtrise de l’énergie dans les bâtiments publics.

Laurent Wauquiez souhaite appuyer la politique énergétique régionale sur l’expérience locale des syndicats d’énergies.

Accueilli par Michel TEYSSEDOU, président de TEARA, le président de la région Laurent WAUQUIEZ a exprimé des orientations pour lesquels les syndicats d’énergies pourraient aider la région.

Laurent WAUQUIEZ a confirmé son attachement au rôle des syndicats d’énergies « Il y a quelques années, j’avais pris la défense des syndicats d’énergies qui sont pour moi des vrais acteurs opérationnels et efficaces sur le territoire. Vous êtes dans le concret, sur le terrain et votre budget fortement tourné vers l’investissement est une exception ».

Pour Michel TEYSSEDOU, président de TEARA « la Région, cheffe de file de la transition énergétique peut compter sur les syndicats d’énergie locaux pour impulser et conduire des projets avec les communes et intercommunalités. »

La région pourra aussi s’appuyer sur l’expertise complémentaire et la neutralité des équipes des syndicats d’énergie pour les diagnostics énergétiques de bâtiments qu’elle gère.

Laurent WAUQUIEZ a aussi salué les investissements en matière d’énergie renouvelable portés par les syndicats d’énergies. « Il faut structurer et renforcer ses filières. Et vous pouvez compter sur le soutien de la région pour le développement de l’énergie solaire photovoltaïque, le bois-énergie et la méthanisation ». La région pourra notamment mesurer les résultats des projets engagés en s’appuyant sur l’applicatif de prospective énergétique Prosper, développé par les syndicats d’énergie.

Signature d’une convention de partenariat

Afin de marquer les ambitions communes et la volonté de travailler durablement ensemble, les 13 présidents de syndicats d’énergie et le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont signé une convention de partenariat. Celle-ci fixe les orientations stratégiques et sera la base d’un véritable plan d’action et d’investissements qui sera élaboré dans les mois à venir.