Synthèse du rapport de contrôle de la concession gaz

Garant de la qualité de service à l’usager et de l’énergie distribuée, le SIGERLy assure des missions de contrôle et veille à la bonne application du cahier des charges et des conventions signées avec les concessionnaires. À ce titre, GRDF doit rendre compte via le CRAC (compte rendu d’activité de la concession) de l’état de patrimoine, de la qualité de l’énergie distribuée et des services rendus, ainsi que de l’économie de la concession sur l’année. 

Dans le cadre de sa mission de contrôle, le SIGERLy décortique, analyse, compare… toutes ces données afin d’en identifier les principaux points d’attention et de formuler des demandes d’amélioration auprès du concessionnaire

Pour l’année 2017, le SIGERLy a notamment  constaté et demandé des améliorations au concessionnaire sur les points suivants :

› Un réseau vieillissant
Bien que les infrastructures de distribution de gaz ne présentent pas de risque majeur identifié, le bilan 2017 démontre une dégradation progressive de la qualité de service, en particulier : un taux de fuites deux fois supérieur à la moyenne depuis 2010 (détectées lors de la recherche systématique de fuites), et un nombre d’incidents au plus haut niveau depuis 2008 (en particulier pour les ouvrages de raccordements).

Le SIGERLy attire l’attention du concessionnaire sur les investissements nécessaires pour contenir le vieillissement du patrimoine et limiter les incidents. A noter, l’âge moyen des canalisations gaz atteint 28 ans et plus de 300 km de canalisations dépassent 45 ans.

› Une progression des coupures de gaz
Il a était constaté une augmentation de +56% du nombre de réclamations (par rapport à l’exercice précédent), en particulier en lien avec le déploiement des compteurs communicants Gazpar. À noter également une progression de +16%/an depuis 2014 du nombre de clients coupés suite à un incident. Le syndicat invite le concessionnaire à accroître ses efforts pour limiter le nombre de réclamations.

› Un manque de données
Le niveau d’information transmis par le concessionnaire reste également incomplet d’un point de vue technique et comptable. Certaines informations jugées indispensables au contrôle ne sont pas produites. Le SIGERLy demande au concessionnaire de fiabiliser la connaissance du patrimoine dans le but d’améliorer le suivi.

+ Retrouvez le rapport au complet

› Chiffres clés sur l’intégration des 10 nouvelles communes dans le syndicat :

un nombre d’usagers qui passe à 229 520 avec l’intégration des 10 nouvelles communes, soit +11,9% (+24 528 usagers) ;
20,1 % des clients équipés d’un compteur Gazpar à fin 2017 (soit 40 848 clients équipés). Un déploiement terminé sur 12 communes du SIGERLy  ;
7,2 M€ investis en 2017 sur les ouvrages du SIGERLy, soit +14% (+900 k€ par rapport au périmètre 55 communes).