Les contrats d’exploitation de chauffage et ventilation

chauffage-ventilation

Le SIGERLy a mené son enquête : faut-il ou non mutualiser les contrats d’exploitation de chauffage/ventilation ?

L’optimisation et la mutualisation des contrats de maintenance chauffage et ventilation peuvent permettre aux communes non seulement d’améliorer sensiblement les performances techniques, économiques et environnementales de l’exploitation de leurs bâtiments, mais d’avoir un niveau de prestations plus élevé pour un coût quasi-similaire.

Notre dernière étude a permis de confirmer notre hypothèse. Dans le cadre d’un renouvellement de marché d’exploitation en 2019, le SIGERLy a comparé sur une commune, les coûts de l’exploitation chauffage/ventilation annuel (contrat mutualisé et contrat séparé) entre deux niveaux de prestation.

Avant de changer, la commune bénéficiait de deux contrats séparés, un pour le chauffage et un pour la ventilation. Ces deux contrats comprenaient uniquement les prestations basiques de P2, les autres travaux étaient donc réalisés sur devis (principalement des remplacements de vannes et de vases d’expansion). Le coût total de l’exploitation pour la commune revenait à 11 093 €/an.

En 2019, sur recommandations du SIGERLy, la commune a opté pour une mutualisation des contrats d’exploitation du chauffage et de ventilation avec un niveau plus élevé de prestations à savoir P2 + P3 + intéressement. À la fin de l’année, le coût total de l’exploitation de ce contrat unique s’élevait à 11 450 €/an.

Cette analyse a confirmé que la mutualisation des contrats est avantageuse pour les communes. En effet, pour un coût quasi-similaire (+3% dans ce cas précis), les communes peuvent bénéficier d’un niveau de prestations supérieur avec un accompagnement sur mesure et une gestion optimale de leurs installations.

Vous avez besoin d’informations complémentaires, n’hésitez pas à contacter le service CEP du SIGERLy. Le syndicat peut vous accompagner dans vos démarches. 

EN BREF

  • P1 = Fourniture d’énergie ou de combustible par l’exploitant.
  • P2 = Maintenance et petit entretien (base du contrat d’exploitation).
  • P3 = Garantie totale et renouvellement des matériels (gros entretien).
  • P4 = Financement de gros travaux de rénovation.
  • Intéressement = partage des économies ou des excès de consommation d’énergie ou combustible, par rapport à une consommation de base définie.