Déploiement du PCRS : un partenariat avec la Métropole de Lyon

réalisation d'un plan corps de rue simplifié

La Métropole de Lyon a pris en charge la réalisation du Plan corps de rue simplifié (PCRS) dans une version vectorielle.  

Afin d’accompagner ses communes adhérentes dans le respect de cette réforme, le SIGERLy a signé un partenariat avec la Métropole de Lyon et 5 autres gestionnaires de réseaux (Dalkia, RTE, Eau Grand Lyon, Enedis et GrDF) pour réaliser un plan de rues unique des réseaux aériens et souterrains du territoire.

« La sécurité des agents sur les chantiers tout comme celle des habitants est une priorité majeure pour notre territoire. Grâce à ce plan de rue commun, les acteurs auront une meilleure connaissance du patrimoine topographique et pourront gérer leurs réseaux en toute fiabilité » explique Pierre Abadie président du SIGERLy.

À ce jour, 40 % de la voirie du territoire métropolitain est couvert par des plans topographiques (soit 2 000 km). L’objectif est de couvrir sur les 5 ans à venir les 60 % restant soit environ 2 800 km.

Cette convention permet de mutualiser la constitution d’une base de données commune et d’obtenir un fond de plan unique et partagé par les différents exploitants de réseaux, et elle va permette de maintenir à jour ce plan au rythme des travaux et aménagements menés sur le territoire de la Métropole.

D’ici à cinq ans, les données collectées seront partagées sur la plate-forme open data. Selon la Métropole de Lyon, il s’agirait d’une première en France, du fait de la pluralité des acteurs mobilisés et de la superficie du territoire (530 km²).

Les étapes du déploiement

Le déploiement se réalise en 2 phases :

  • réalisation d’un PCRS sur les zones couvertes par les plans topographiques et des compléments de levés si besoin ;
  • collecte des données terrain sur les zones non couvertes par les plans topographiques.

La collecte des données sur le terrain s’effectue à pied ou en voiture équipé d’un radar identifiant tous les éléments sous l’emprise de la chaussée. Les étapes suivantes sont :  

  • traitement du nuage de points géoréférencés (en classe A, moins de 10 cm) par logiciel ;
  • digitalisation des données(les images 3D sont transformées en images vectorielles 2D) ;
  • contrôle de la qualité du livrable ;
  • restitution de tous les éléments au format exploitable, c’est à dire, un plan imprimable qui permettra aux différents prestataires de se repérer sur le chantier.

L’application pour les communes du SIGERLy

Afin d’accompagner ses communes adhérentes dans le respect de cette réforme, le SIGERLy a signé avec la Métropole de Lyon une convention en décembre 2018.

Deux zones tests déjà réalisées

Après la sélection du prestataire Immergis et l’organisation de réunions de travail entre La Métropole de Lyon, les différents partenaires et le SIGERLy, deux zones « tests » ont été sélectionnées : Rillieux-la-Pape et Lyon 6.

La réalisation du PCRS est terminée et les données seront prochainement communiquées.

Deux nouvelles communes concernées

À partir de mi-mai 2020, la Métropole de Lyon va réaliser le PCRS pour deux nouvelles communes adhérentes au SIGERLy : Sathonay-Camp et Sathonay-Village.

Sathonay village

À noter : ajoutée au PCRS, la détection du réseau d’éclairage public existant réalisé aussi cette année, permettra à Sathonay-Village d’être la première commune du SIGERLy  entièrement conforme à la réglementation DT–DICT.