Trophée CEE : 2e place pour La-Tour-de-Salvagny

Mairie-tour-salvagny

Dans le cadre de la rénovation des équipements thermiques de la commune en 2018, des travaux de remplacement de la chaudière de la mairie et de tous les systèmes de gestion des locaux ont été réalisés. Les locaux concernés étant la mairie, la salle de spectacle, l’école de musique, la maison de la Tour et la bibliothèque.

Ces travaux ont permis à la commune d’être la deuxième à générer le plus de CEE en 2019, rapportés au nombre d’habitants. Cela représente 1 907 135 kWh cumac validés et 17 523 € valorisés.

Les travaux ont consisté à faire :

  • une reprise complète de la chaufferie avec mise en œuvre d’une chaudière gaz  à condensation de 320 Kw
  • et une mise en œuvre d’un système de gestion automatisée du chauffage et de la ventilation au sein de ces bâtiments.

Pour Sabine Baudin, responsable Marchés Publics – Mairie de la Tour de Salvagny :

 

« L’objectif de la commune était de pouvoir piloter et programmer à distance l’ensemble des salles mises à disposition afin d’optimiser les dépenses d’énergie et de sensibiliser les utilisateurs (personnel communal, associations et personnes privées). Le système retenu permet également de planifier les taux d’occupation et d’inoccupation des équipements mis à disposition sur un agenda annuel. Les économies attendues sont elles aussi au rendez-vous, en effet l’économie réalisée est de l’ordre de 12 %, correction faite de la rigueur climatique.

 

En résumé, cette opération, qui a permis à la commune de récolter la valorisation des CEE à hauteur de 17 523 € en plus des économies réalisées annuellement est tout à fait positive. Cette volonté municipale s’inscrit pleinement dans le cadre du Plan Energie Climat de la Métropole auquel la commune de la Tour de Salvagny a adhéré. »

Chiffres clés :
4 061 habitants 
19 071 35 KWh cumac validés
469,62  kWc/habitant

[À NOTER] 

Dans le cadre du dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE), les fiches d’opérations standardisées évoluent périodiquement et ce, afin de privilégier des travaux toujours plus qualitatifs et pertinents dans le cadre de rénovations énergétiques.

C’est le cas de la fiche BAT-TH-102 : chaudière collective à haute performance énergétique entrée en vigueur le 1er janvier 2020. Au-delà de la performance spécifique de la chaudière (efficacité énergétique saisonnière), la nouvelle fiche introduit la nécessité de la mise en place d’un système de régulation de classe 4* à minima.

* Une régulation de classe 4 impose la mise en œuvre d’un thermostat programmable implanté en volume chauffé et agissant sur le fonctionnement de la chaudière.

 Si les travaux réalisés par la commune avaient été réalisés en 2020, avec ces modifications, ils n’auraient pas pu être éligibles aux CEE.

Le SIGERLy effectue une veille permanente pour éviter d’avoir des dossiers non conformes suite aux mises à jours régulières des fiches CEE.  Il est souvent nécessaire de rappeler ce critère aux entreprises. C’est pourquoi le service CEP conseille et accompagne les communes dans l’étude d’éligibilité des travaux aux CEE.