Dans les coulisses du SIGERLy – Interview de Marjorie

Interview-Marjorie-agent-SIGERLy
Interview de Marjorie – Technicienne référente secteur Nord au sein du service éclairage public et dissimulation coordonnée des réseaux.

Tous les mois, nous interrogeons un agent du SIGERly sur son métier. Ce mois-ci nous avons interrogé Marjorie Blachier – Technicienne au sein du service éclairage Public et Dissimulation Coordonnée des Réseaux du secteur Nord. Elle revient sur son parcours, sa démarche pour changer de poste afin de devenir technicienne et son rôle auprès des communes.

Quelle est ta mission au SIGERLy ?

chantier-dissimulation-réseaux

Je suis la référente secteur Nord au sein du service éclairage public et dissimulation coordonnée des réseaux.
Je m’occupe de 7 communes sur le territoire du SIGERLy : Curis-au-Mont-d’Or, Saint-Romain-au-Mont-d’Or, Couzon-au-Mont-d’Or, Albigny-sur-Saône, Poleymieux-au-Mont-d’Or, Saint-Germain-au Mont d’Or et Quincieux.

J’accompagne toutes ces communes dans leurs projets de travaux de dissimulation coordonnée des réseaux et d’éclairage public (sauf pour la commune de Quincieux qui n’a pas adhéré à la compétence).

Cela comprend plusieurs types d’intervention comme par exemple :

– le renouvellement de luminaires vétustes et énergivores,
– l’enfouissement de réseaux aériens afin de garantir la sécurité mais aussi l’esthétisme de la commune,  
– ou encore la création de l’éclairage public dans un nouvel espace public comme un parking.

Peux-tu nous résumer ton parcours ?

J’ai un parcours un peu atypique. J’ai intégré le SIGERLy en tant qu’assistante technique de deux techniciens. Au fil du temps et en découvrant leur métier, j’ai décidé de passer un concours pour devenir à mon tour technicienne.

Le Responsable du service éclairage public et dissimulation coordonnée des réseaux m’a énormément soutenue dans mon projet.

Marjorie-chiffrageÀ la suite de mon concours, il a fait le nécessaire pour changer l’organisation du service afin que je puisse y être intégrée avec ma nouvelle fonction. Ce changement s’est très bien déroulé. J’ai pu compter sur les autres techniciens et les solliciter si j’avais des questions, ce qui est d’ailleurs toujours le cas. Je connaissais déjà l’environnement et le service mais j’ai appris énormément de choses. Lorsque j’étais assistante, je n’avais pas forcément l’occasion d’interagir avec d’autres pôles. Ce changement de poste et de bureau m’a permis de découvrir de nouvelles compétences et une autre facette du métier comme par exemple les études d’éclairage public.

C’était une très belle opportunité pour moi, je suis totalement épanouie dans ce poste.

Que trouves-tu intéressant dans ces nouvelles fonctions ? 

La découverte ! Il n’y a jamais un jour identique. À chaque nouveau projet, je rencontre de nouvelles personnes. C’est agréable de ne pas avoir de routine même si je comprends que cela puisse être rassurant. J’aime pouvoir me rendre disponible dès que les élus ont besoin de moi.

Je me déplace régulièrement dans les communes de mon secteur. J’apprécie ce lien de proximité. Nous pouvons échanger, étudier les projets ensemble, je les conseille sur l’éclairage ou autre, à la suite de quoi je leur transmets mes recommandations ou mon chiffrage. C’est très agréable d’avoir ce lien. 

Pourquoi recommanderais-tu le SIGERLy ?

Pour les communes je recommanderais le SIGERLy pour l’intégralité de ses activités (avec forcément  un penchant pour le service dissimulation coordonnées réseaux et éclairage public) car nous sommes très réactifs sur les projets et sur les réponses à apporter. Le SIGERLy n’est pas une grosse locomotive mais plutôt un syndicat à taille humaine.

Nous avons une vraie proximité avec les communes et nous sommes libres de les rencontrer des qu’elles en ont besoin.

collaboration agents -SIGERLy

Pour finir, je recommanderais le SIGERLy pour sa convivialité. Tous les agents se connaissent et échangent entre eux. Nous avons beaucoup de bienveillance les uns envers les autres.

Pour finir, trois mots pour décrire le syndicat ?

Taille humaine. Nous sommes une petite structure d’une quarantaine de personnes.
Expérimenté. 85 ans d’existence tout de même.
Et j’espère pérenne avec encore de longues années au service des communes.