Dans les coulisses du SIGERLy – Interview de Marc

Interview de Marc – Rédacteur de marchés publics.

Tous les mois, nous interrogeons un agent du SIGERly sur son métier. Ce mois-ci nous avons interrogé Marc Flammarion – Rédacteur de marchés publics. Il nous présente sa mission mais aussi son rôle de coordinateur entre les besoins techniques et les procédures administratives afin de garantir un marché en en bonne et due forme. 

Quel est ton poste au SIGERLy ?

Je suis Rédacteur Marchés Publics. En matière d’achats, le SIGERLy, en tant qu’on organisme public, doit suivre une procédure spécifique encadrée par le code de la commande publique.
 
Pour faire simple, un marché public est un contrat administratif conclu avec un fournisseur ou un prestataire afin de répondre à nos besoins en matière de travaux, de fournitures ou de services.
 
Et c’est là que je rentre en jeu. Dès qu’un service a besoin de lancer un marché, comme par exemple pour les travaux d’éclairage public ou pour la fourniture d’électricité, le/a responsable vient me voir afin de quantifier et de définir ensemble les besoins. Cet échange va me permettre de déterminer la procédure à suivre car elle diffère selon les montants.
 
Quel que soit le type de marché, nous obéissons à des règles strictes avec 3 principes essentiels :

  • la liberté d’accès à la commande publique,
  • l’égalité de traitement des candidats,
  • et la transparence des procédures.

Je rédige toutes les pièces administratives des marchés et je veille au respect des procédures définies en amont. Je dois m’assurer que les besoins techniques leurs contraintes soient conformes aux règles de la commande publique.
 
Ensuite, je réceptionne les offres qui seront analysées par les services compétents et je procède aux vérifications administratives. Une fois le classement des offres terminé, je rédige les procès-verbaux afin que le Président ou la CAO (commission d’appel d’offres) puissent choisir dans les meilleures conditions l’offre économiquement la plus avantageuse, au vu des critères définis pour chaque marché.
 

 » Si je devais résumer ma mission en une phrase : je suis chargé d’encadrer les achats en veillant au respect du code de la commande publique tout en tenant compte des aspects techniques et spécifiques de chaque demande.​ »

Que trouves-tu intéressant dans ton poste ? 

marché-publicsDe conjuguer besoins techniques et respect des procédures.
Je suis en quelque sorte le coordinateur des deux afin de garantir un marché en bonne et due forme. Et ce n’est pas toujours facile ! Pour citer un exemple : les délais. Parfois les services et les communes souhaitent débuter rapidement les prestations de services ou les travaux tandis que les procédures réclament le respect de délais de plusieurs jours voire semaines (consultation des entreprises, analyse des offres, notifications…).

La transversalité également.
Je suis amené à collaborer avec tous les services du SIGERLy aussi bien administratifs que techniques. Cela me permet de voir plusieurs domaines et de comprendre les métiers, les procédés, les contraintes… Cette compréhension est nécessaire pour que je puisse ensuite faire coïncider les besoins techniques avec les règles en vigueur .

Sur quels projets travailles-tu en ce moment ?

En temps normal, les marchés sont étalés sur toute l’année mais à cause de divers événements (crise sanitaire, élections…), tous les marchés stoppés ont été décalés au mois d’octobre. Je suis toujours dans la procédure de 3 gros marchés : travaux d’éclairage public et de dissimulation des réseaux, fourniture d’électricité et le renouvellement de l’infrastructure informatique. Il faut savoir que la procédure se termine environ 2 mois après l’attribution du marché, temps donné à la préfecture pour contrôler la légalité de la procédure.

Je réponds également aux questions des candidats qui n’ont pas été retenus (transparence des procédures) tout en respectant la réglementation. Ainsi, je tiens compte des avis de la commission d’accès aux documents administratifs (CADA) car il n’est pas possible de fournir n’importe quelles informations, par exemple les informations relevant du secret industriel et commercial.georadar

Un autre gros marché est également en cours : le repérage et l’identification de réseaux souterrains existants préalablement aux travaux (GEORADAR), à attribuer en décembre. Je collabore actuellement à la rédaction de l’accord-cadre.

 

« Je ne vous ai présenté que les principaux aspects, mais pour vous faire une idée de l’ampleur de la tâche (rires), l’année dernière, nous avons passé 106 marchés : 9 marchés globaux, 32 marchés subséquents en maitrise d’œuvre et 65 en travaux d’enfouissement des réseaux et éclairage public. »

Pourquoi recommanderais-tu le SIGERLy ?

L’ambiance est conviviale, nous travaillons les uns pour les autres, mais également les uns avec les autres. Le SIGERLy est composé d’une équipe soudée, motivée avec une vision commune : tous les agents sont dévoués au service des communes et de leurs usagers. C’est une chance de pouvoir travailler dans de telles conditions.

3 mots pour décrire le SIGERLy

  • Compétence (des agents)
  • Solidarité (des équipes)
  • Service (aux communes)