Dans les coulisses du SIGERLy – Interview de Didier

Interview de Didier – technicien concepteur lumière au sein du service dissimulation des réseaux et éclairage public

Tous les mois, nous interrogeons un agent du SIGERly sur son métier. Ce mois-ci nous avons interrogé Didier – technicien concepteur lumière au sein du service dissimulation des réseaux et éclairage public. Sa mission : comprendre les besoins des communes pour leur proposer des solutions d’éclairage public adaptées, économes et respectueuses de la biodiversité.

Quel est ton poste au SIGERLy ?

Je suis technicien concepteur lumière au sein du service dissimulation des réseaux et éclairage public. Je suis en charge de la maîtrise d’œuvre de l’éclairage public

Mon rôle est d’accompagner et de seconder les technicien.ne.s « secteur/de terrain » pour les parties techniques (réalisation d’études, plan d’implantation, dossiers de présentation, schéma directeur d’aménagement lumière…) dans le cadre de projets d’éclairage public adressés par les communes adhérentes au SIGERLy.

Le travail de concepteur lumière ne se résume pas uniquement aux parties techniques & études. Il comprend également l’analyse de l’existant, la prise en compte du projet, de la situation… J’identifie les besoins et les usages du site afin d’établir des niveaux d’éclairement justes, de créer une cohérence globale sur le territoire et surtout d’être en adéquation avec les règlementations (respect de la biodiversité nocturne, limitation de la pollution lumineuse…).

J’assure également au sein du bureau d’études éclairage public du SIGERLy, le processus de mise en concurrence. Le principe est de réaliser des études comparatives objectives afin de proposer aux communes plusieurs solutions d’éclairage viables répondant à leurs besoins.

Mon poste est principalement sédentaire mais j’accompagne ponctuellement les technicien.ne.s lors de leurs rendez-vous en Commune. Cela me permet à la fois de mieux cerner leurs besoins, de faire de la pédagogie mais aussi d’apporter des solutions alternatives à celles prévues initialement.  Il m’arrive également d’intervenir la nuit pour réaliser des relevés de terrain, faire des réglages ou des essais lumières.

Pour finir, nous réalisons de la veille technologique. Je suis de près les évolutions du mobilier d’éclairage, les nouvelles techniques de pilotage (abaissement/extinction, smartcity) ou encore les enjeux liés à la biodiversité et aux usages des citoyens.

Que trouves-tu intéressant dans ton poste ? 

L’éclairage est un domaine qui me passionne depuis plus de 20 ans. Cette technologie est en pleine effervescence et son impact énergétique est essentiel à prendre en compte par les Communes qui souhaitent maitriser leurs énergies. 

Un deuxième aspect intéressant est le contact humain… Aussi bien en interne, qu’avec les Communes, la Métropole, les industriels ou les entreprises. C’est tout un monde qui gravite autour de l’éclairage public. Le fait de pouvoir échanger avec tous ces interlocuteurs sur des questions techniques, ou nos expériences est très enrichissant.

J’apprécie également de pouvoir apporter mon expertise aux Communes. C’est important pour moi de les aider à comprendre les enjeux et de leur apporter les bonnes pistes.

Travailler dans une collectivité comme le SIGERLy m’a permis de suivre un même parc de luminaires, ce qui n’était pas le cas dans mon précédent poste (entreprise privée). C’est agréable de suivre les évolutions, d’avoir des retours de satisfaction et de pouvoir progressivement améliorer mes recommandations.

Sur quel projet travailles-tu en ce moment ?

Actuellement nous sommes sollicités par les communes concernant la réalisation d’économies d’énergie. En effet, il faut savoir que l’éclairage public représente environ 40% de leur consommation d’électricité (source : ADEME).

Certaines solutions comme le remplacement des luminaires vétustes et la mise en place de systèmes de pilotage peuvent permettre d’impacter positivement les dépenses communales. Cependant, afin d’accompagner au mieux les Communes dans cette démarche, je travaille sur des SDAL (Schéma Directeur d’Aménagement Lumière). Cette cartographie permet d’apporter une cohérence de traitement lumière en hiérarchisant les exigences, les usages communaux mais aussi la prise en compte des impacts sur la biodiversité et toutes sortes de contraintes (trame noire, verte, bleue…).

La biodiversité est également un sujet d’actualité. C’est un peu ma bataille (rires). Il est important d’avoir une vision de demain pour aujourd’hui faire les bons choix. Au sein du SIGERLy, nous sommes conscients des enjeux liés à la biodiversité mais malheureusement nous n’avons pas toutes les compétences en interne. Je souhaiterais que le SIGERLy soit plus intégré en amont par les différents acteurs publics porteurs aussi de projets sur cette même thématique.

Pourquoi recommanderais-tu le SIGERLy ?

Le SIGERLy n’a d’autre intérêt que celui de satisfaire ses adhérents en répondant à leurs besoins et en les accompagnants techniquement dans leur choix.

Je recommanderais également le SIGERLy pour l’expertise de ses agents. Ils sont de bon conseil et techniquement très compétents. Si je devais résumer en 4 mots-clés je dirais : autonomie,  responsabilité, expérience et savoir-faire technique.

3 mots pour décrire le SIGERLy

  • Service (au service des collectivités),
  • Pérennité (soutien et accompagnement des communes pour pérenniser notre avenir énergétique),
  • Collaboration (partage et autonomie d’actions).