1890

Loi du 22 mars 1890

Les communes sont autorisées à s’associer sous forme de syndicats, afin de réaliser des actions qu’elles ne peuvent assumer seules.